S2 – épisode 9

La Vie continue

De : Tony W69

A :  julia.babyguill@hotmail.fr

Envoyé le 18 octobre 2011

Objet : Putain ! Qu’est-ce que tu branles ?

Baby,

Miss U sowmotch…

Je vois aux infos que ça bouge à NY, les indignés sont de sortie à Wall Street ! T’as trouvé un logement ? t’as rencontré des gens ? Tu visites ? Raconte un peu, merde !

A la Guill’, ça bouge pas mal aussi. Tu serais fière de moi, je pleure de moins en moins souvent. Je n’ai pas toujours eu de nouvelles de Vincent. Fiona m’a dit l’avoir croisé sur un trottoir avenue Jean Jaurès mais elle était pas sûre que ce soit lui. elle m’a dit qu’il marchait comme un zombie…ça m’inquiète.

Sinon, j’ai rencontré un mec au DVOne, il s’appelle David, il est photographe performer et je crois qu’il s’est passé un truc avec Tilly… Oui oui oui !!! En tout cas, elle se trimballe constamment à poil dans l’appart et ricane comme une débile à chaque fin de phrase…elle a même décidé d’annuler ses vacances… je pense qu’elle a enfin vu le loup. Et quel loup !!! Mon dieu ce mec c’est Priape j’te jure.

Skypons-nous si t’as l’occase…

Je t’embrasse Baby

T.

***

Vincent ouvrit les yeux péniblement et vit qu’on s’affairait à deux matelas de lui. Le dortoir était dans cette éternelle pénombre mais il distinguait le petit corps d’Edna se pencher, se relever, se pencher à nouveau en soupirant au-dessus d’une fille rousse dont Vincent ignorait le prénom, il l’avait surnommée Foxy. Foxy, donc, semblait immobile, endormie. Les autres commençaient à s’agiter et on percevait quelques râles douloureux. Vincent eut la force de se relever sur ses coudes pour mieux observer la scène. Il jeta un regard interrogateur à son voisin de matelas, André, qui lui répondit en fermant les yeux et en balançant sa tête sur le côté. Vincent n’était pas sûr de la signification de cette pantomime mais une sueur glacée lui parcourut l’échine. Edna prit la parole doucement :

– Restez allongés ! Je reviens avec le Docteur !

Sa voix était curieusement teintée d’un affolement inhabituel qui ne rassura personne. quelques minutes plus tard, le Docteur pénétra dans le dortoir, s’approcha de Foxy. Il tâta son pouls et déclara:

– Anne n’a pas su aller au bout de l’apprentissage. Sa faiblesse d’âme a eu raison du traitement. Nous avons tout fait pour la faire progresser… Hélas… Elle l’atteindra jamais la Chambre. Il fouilla dans les poches de Foxy et exhiba un téléphone portable.

– Voilà ! Voilà : J’en étais sûr ! Voilà ! Ah ! hurla-t-il, Satan est dans son corps désormais, le monde l’a pénétré !  Qu’avais-je prescrit ?

Les patients, y compris Vincent, se figèrent. Tous avaient compris que Foxy était morte, qu’elle n’avait pas respecté le traitement, qu’elle n’avait pas réussi à se purifier et que pour cette raison, son âme avait quitté son corps avant d’atteindre la Lumière. Elle ne méritait pas la Chambre. C’était ainsi. Avec l’aide d’Edna, le Docteur souleva sans ménagement le corps de Foxy, et ils sortirent du dortoir. Vincent se roula en chien de fusil, son coeur battait très lentement. Le docteur revint et déclara :

– Ce soir, nous exécuterons une cérémonie expiatoire. Nous brûlerons le corps de Anne et respirerons ses exhalaisons. Chacun d’entre vous doit comprendre les sacrifices à mener pour atteindre la Chambre.

Tous les patients hochèrent lentement la tête se réjouissant d’inhaler quelque chose qui les mènera à plus de force et de courage.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :