S2 – épisode 8

Tout doux

Mme Maslowski chaussa ses lunettes et plissa les yeux. Un vieux Bic et une enveloppe de la banque. Le kit idéal pour la liste de courses. Elle s’appliqua, et d’une écriture digne d’une institutrice de la Troisième République inscrivit :

Litière
Choux
Oignons
Pharmacie (cœur, verrues)
Papier à lettre
Colle à faux cils
Talonnettes
Déposer liquide banque
Liquide vaisselle
Truc peau
Chaussettes pour Vladia Fiona
Billets de train
Crochet de boucher
iPhone

*

Tilly prit comme notes mentales d’acheter des préservatifs et de commander un Kama Sutra sur Amazon.

 *

 De : david@compagnielupanar.com
A : chargedeproduction@compagnielupanar.com
Envoyé le : 25 Septembre 2011

Objet : Re : matos pour la perf

Hey Nina,

J’ai réfléchi pour la perf aux Subs. J’en ai parlé à Gisèle, et on se dit que plus y’aura de neige, plus ce sera clean, si on utilise le faux sang que Titou nous a conseillé. Faut que je refasse un test, mais peut-être, rencarde-toi sur le prix pour 10 dates. Sachant que le plateau est vachement grand, mais bien climatisé.
Faudra juste s’assurer aussi qu’on peut noyer le faux chien et tout. Je crois qu’on va garder l’idée.

Par ailleurs, tu peux rassurer le grand chef, le truc sur ma bite, c’était rien. J’ai pas la Syphilis.

Ah oui, une autre chose : j’ai peut-être trouvé quelqu’un pour le rôle d’Agrippine. Elle est encore un peu verte, mais elle a l’air d’apprendre vite. Surtout, elle jouit très vite, et très bruyamment. Photo en PJ.

Bises ma poule,

Davidounet.

 *

En servant des cafés latte et des cookies toute la journée, Chris avait eu le temps d’imaginer en long, en large et en travers le contenu de la lettre qu’il écrirait à Vincent. Il la coucherait sur le papier ce soir. Julia lui avait proposé de faire le coursier s’il voulait reprendre contact avec lui. Cette française échouée à New York, limite sympa, avait l’air franchement paumée, mais il avait décidé que cette coïncidence ne pouvait pas en être une. For sure, it was a sign.

 *

Pendant que le café coulait, Julia sortit de son sac le butin acquis au Gift Emporium sur Smith Street : un stylo vintage et un petit carnet japonisant sur lequel on pouvait lire « To Do ». Elle entreprit d’y inscrire les choses qu’elle devait faire avant de quitter New York dans quinze jours. Et les choses à faire dès son retour.

To do in New York :

Statue de la Liberté
Les bains russes de Brooklyn
Se bourrer la gueule à West Village
Empire State Building ou Rockefeller
Acheter cartes postales
Beurre de cacahuète pour Tilly
Appeler Eric fucking Balfour
Acheter préservatifs

To do after New York :

Call Tony
Test HIV
Nutella

 *

 Dans le T2 en rentrant de Bron, Vincent dégaina son iPhone et tapota quelques notes :

Acheter bouillon de poule
Doliprane
Hépar
Test HIV

LA SUITE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :