S2 – épisode 1

DISPROPORTIONS

Il allait falloir se résoudre à la dure réalité.

La taille « L » ne lui seyait pas du tout, du moins pour le bas. Tout débordait : gras, poils, raie des fesses. La salope de trinité. En haut, la taille « M » était en revanche presque trop large.

Heureusement qu’on avait la possibilité d’acheter séparément le haut et le bas.

Parce qu’il faut se souvenir d’une époque pas si ancienne où les maillots de bains deux pièces s’achetaient comme un lot indivisible sans prendre en compte qu’un corps n’est pas forcément proportionné. Que faire des petits culs, gros seins ? Ou l’inverse (plus courant, il faut bien l’avouer). Tilly était précisément une ode aux grosses fesses et aux petits nichons. Elle se résigna donc à choisir un XL pour le bas et un S pour le haut. Pour la couleur, elle opta pour le blanc, quitte à se faire remarquer…

Satisfaite, elle quitta le Décathlon de la Part-Dieu et s’engouffra dans un tram T1 direction « La Guillotière ». La rame était bondée et l’odeur infernale. Il avait plu, les pieds avaient cuit dans les tongs, les aisselles poilues suintaient, la sueur perlait sur les dos et les fronts. Une brindille aux cheveux lisses accrochée à la barre verticale la toisait d’un air dégoûté. Tilly la fixait en attendant que la fille commence une « pole dance ». Mais il ne se passa rien durant le trajet.

Sur la place du pont, l’effervescence habituelle régnait en ce début de ramadan. Au Mc Do, elle commanda un Mc Flurry M&M’s à emporter et prit la grande rue de la Guillotière. Elle fit une liste mentale de tout ce dont elle avait besoin dans les semaines à venir et il lui sembla que la case « maillot de bain » était bel et bien la dernière à cocher.

Elle partait à la fin de la semaine en vacances à la mer. Pour la première fois depuis cinq ans, elle avait des congés en août et comptait bien en profiter. Ses objectifs étaient simples : bronzer, boire du rosé et rencontrer quelqu’un qui veuille bien faire du sexe avec elle. Pas d’histoires, de drague, de flirt, non juste un type capable de se projeter avec elle dans des positions lubriques.

Longtemps, elle n’avait pas compris l’intérêt porté à ces choses-là. Ses hormones s’étaient sans doute mises en veille, cachées sous ses kilos en trop. Récemment, tout était remonté d’un coup d’un seul. Elle s’était surprise à regarder le monde avec un désir nouveau qui l’agitait beaucoup pendant ses nuits solitaires. Elle se savait novice dans ce domaine et était avide d’apprendre. Elle avait commencé par mieux se connaître et était parvenue à des résultats plus que satisfaisants. Elle mettrait à profit ces vacances pour gagner du galon et oublier les quelques plans foireux qui avaient émaillé ces week-ends alcoolisés cette année.

Elle poussa la porte de la coloc rue Sébastien Gryphe, s’avachit sur le canapé pour déguster sa glace dégoulinante quand elle entendit des bruits étouffés provenant de la chambre inoccupée de Julia. Elle se raidit, elle était sensée être seule cette semaine. Elle posa le pot de crème glacée sur la table basse, s’extirpa du canapé effondré et glissa dans le couloir jusqu’à la porte où elle colla son oreille. Elle ne distinguait rien de bien précis si ce n’est qu’il y avait plusieurs personnes là-dedans. Elle avait eu Julia au téléphone tout à l’heure qui s’apprêtait à prendre son avion. Qui était dans sa chambre ? Tilly toqua à la porte. Les bruits cessèrent net. Elle redonna quelques coups, suivit du banal :

– Y a quelqu’un ?

Aucune réponse.

– C’est pas drôle, j’appelle les flics ! C’est qui ?

Mouvements.

– C’est pas ce que tu crois, Tilly, je vais tout t’expliquer.

Elle aperçut la tête hagarde de Tony, les yeux rouges, passer par la porte entrebâillée, derrière lui, un corps inerte de jeune homme gisait sur le lit de Julia et assis à ses côtés un autre homme au visage tuméfié jetait des yeux affolés à droite et à gauche. Tilly, bouche ouverte, en oublia son Mc Flurry.

LA SUITE

Publicités

3 Réponses to “S2 – épisode 1”

  1. Hélène et Ludo 8 août 2011 à 4:45 #

    La suite, la suite, la suite!!

    • Vénus Rachais 9 août 2011 à 9:00 #

      Mais oui mais oui mais oui ! La semaine prochaine ! Et n’hésitez pas à participer…

      • PL 12 août 2011 à 10:03 #

        Salut Vénus,
        très heureuse de te retrouver et je l’espère pour une saison 2 pleine de suspens, de sexe, sang et sueur!!!! Ce premier épisode commence fort et je suis impatiente de lire la suite…. mais une petite idée/envie me taquine, et j’aimerais vous la transmettre… puisque Tilly, Julia et leurs amis n’ont pas déménagé et restent dans cette bonne gloutonne de Lyon, je rêverais qu’un jour apparaisse notre star du 1er: Candy Williams!! Je suis certaine de t’avoir surprise au DV1 à danser et à chanter sur les rythmes endiablés de cette déesse de la nuit (peut-être était-ce un mirage???), et j’aimerais beaucoup que SPLAD lui offre une petite dédicace, qu’en pensez-vous chère et tendre Vénus?
        En attendant, où que vous soyez, océan, capitale, Guillotière… je t’embrasse,
        PL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :