épisode 6

Temps de lecture estimé : 3min16

« MÉPRISE »

Vendredi 17h50

Ce chapitre contient : des larmes – de la morve – une petite gastro

Un livre de poche sur les genoux, Tony passait au crible les noms des rues sur la carte en relief de San Francisco que Bruce avait affichée au-dessus du comptoir. Ses yeux s’arrêtaient sur les noms familiers : « Pacific Heights », « Telegraph Hill », « Russian Hill », « Grace Cathedral ». Il se demandait où pouvait bien se trouver le 28 Barbary Lane. Il avait décidé qu’après le nouvel épisode Julia, il pouvait bien laisser Lacan de côté et se réconforter un peu avec Maupin pendant le temps qu’il lui restait avant sa pause de 18h.
Une punaise rouge marquait l’ancienne adresse de son patron – à Fisherman’s Wharf, juste en face d’Alcatraz. Une série de punaises bleues était concentrée autour du Castro. Sans doute des histoires d’amour du big boss. Une punaise violette était plantée de l’autre côté de la baie, à Oakland.
– Bruce, je t’ai déjà demandé ce que c’était la violette ?
– Le violette, c’est une secret, baby , répondit son patron, le visage légèrement assombri.
– Je suis sûr que ça cache une grande histoire d’amour ça, Brucy baby.
– …
Sentant qu’il avait fait une boulette, Tony se plongea de nouveau dans les Chroniques. Il était sur le point d’apprendre la véritable identité d’Anna Madrigal lorsque Bruce lança un extravagant et théâtral : « Bonjour beauté, bienvenue in the temple of plaisir ! ».
Tony leva le nez et se redressa sur sa chaise en voyant entrer Julia. Il comprit sa méprise quand elle ouvrit la bouche :
– Bonjour, excusez-moi de vous déranger.
Elle portait exactement le même pull que Julia, des lunettes presque identiques, mais ses cheveux étaient un poil plus courts.
No problem beauty. What can we do for you? Qu’est-ce qu’on peut faire pour toi ?
– Euh, ça va vous paraître un peu bizarre, mais je me demandais si vous ne connaissiez pas un certain Dédé.
– No baby, ça me dit rien. Tony love, does it ring a bell ?
Tony posa son livre sur le comptoir.
– Non désolé, ça ne me dit rien. Quelqu’un vous a dit qu’il travaillait ici ?
– Non. En fait. Ah… excusez-moi, je peux m’asseoir ?
Ses mains tremblaient.
My God, sit down, tu as l’air toute retournée.
– Vous allez me prendre pour une folle… En fait, j’ai reçu un coup de fil bizarre. J’ai cru que c’était une blague au début, et puis ce type semblait savoir plein de trucs sur moi. Et puis il m’a dit que si je ne venais pas au rendez-vous à 17h30 devant le Saint-Phalle, j’aurais des ennuis.
– Putain c’est quoi ce délire ?
– Vous croyez que je suis folle ?
– Non pas du tout, c’est juste que c’est peut-être pas hyper prudent d’être venue seule. Pourquoi vous n’avez pas appelé la police ?
– Ben je l’ai fait, mais il ne m’ont pas prise au sérieux. Alors j’ai appelé mon pote Momo pour qu’il vienne avec moi, mais il a chopé une gastro au dernier moment et j’ai quand même…
Elle fondit en larmes. Elle essuya sa morve sur son pull jaune. Bruce lui tapota prudemment l’épaule.
– Il n’est pas venu alors le bad guy ?
– Non, c’est bientôt 18h et je n’ai vu personne. Mais j’ai la trouille de rentrer chez moi toute seule là.
– Of course my dear. Tu peux rester là tant que tu veux. As long as you wish. Shall we call the cops?
– Yes patron, ça me semble plus sûr. Non ?
– Je veux pas vous déranger…
Hush hush ! Auntie Brucy te dit que ça va. Je vais t’installer dans la kitchen et on va papoter un peu toutes les deux. Et toi, Tony, tu files à la piscine. Off you go ! To the swimming pool!
Tony regarda sa montre. Il allait toujours nager le vendredi soir pour se détendre un peu avant la danse de 21h.
– Ça va aller ?
Don’t worry, I’ll take care of her.
– OK. Peut-être à tout à l’heure alors, si vous êtes encore, là… euh…
– Je m’appelle Fiona. Et merci pour votre aide. C’est sympa. Je suis un peu perdue, là.
– Pas de souci. A Plus.
See you !

La suite …


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :