épisode 17

Temps de lecture estimé : 2 min.13

« AU COIN DES TENEBRES »

Vendredi 23h12

Ce chapitre contient : un max de thunes – des dindes – et des tapes-culs

Robert Conrad descendait une canette de bière devant son écran de télé, satisfait d’être arrivé au terme de son enquête. Il passa sa main sur son crâne chauve. Cette affaire allait lui rapporter un paquet de fric pour un investissement minimal ! En admirant les photos de l’assaut de Julia et Tilly contre la vieille, il fit un rapide calcul mental :

1 ) Les deux gonzesses allaient cracher la thune pendant un bon moment. Il pouvait les observer de la fenêtre de sa chambre meublée et il savait qu’elles paniquaient sévèrement. Il n’allait pas les lâcher de sitôt ce qui lui constituerait une sacrée petite rente = 5000 tout de suite + 2000 €/mois pendant le temps qu’il faudrait (1000 chacune pour ne pas les épuiser…)

2 ) Heureusement ! Mais heureusement que la vieille Maslowski lui avait déjà versée une avance de 10 000 € avant de se faire dégommer par les deux dindes !

3 ) Le mystérieux Lord Snake devait le payer incessamment sous peu : 10 000 € !

1) + 2) + 3) = 25 000 et des intérêts, le tout exonéré d’impôts!

Il composa le numéro de Lord Snake. Répondeur :

– Ouais, c’est M. Conrad là… comme je vous ai dit dans mon message de ce matin, j’ai mis la main sur la demoiselle ! Alors, rappelez-moi pour se fixer rendez-vous !

Il se demandait vraiment ce que cette fille plutôt quelconque avait de spécial pour que deux clients qui n’avaient aucun lien fassent appel à lui pour la localiser. En tout cas, cette Julia s’était foutue dans une galère pas possible parce que ni Maslowski ni Snake n’avaient l’air marrants.
Son téléphone sonna, il  décrocha :

– Conrad !
– Ecoute connard, tu as des trucs à nous …

Ça y est les deux dindes appelaient !

– Possible, répondit-il après avoir laissé un long silence.
– Ouais ! Bon qu’est-ce que tu veux, connard ? hurla Tilly à bout de nerfs.
– Rien de bien méchant mesdemoiselles…
– Combien, trou du cul ?
– On se détend, y a pas de lézard ! – il toussa un peu et reprit :  5000 !
– QUOI ?
– 5000, c’est raisonnable…
– On peut pas bordel !
– Bon. Je ne sais pas si je ne vais pas plutôt appeler les flics moi…

Conciliabule.

– Ce sera 1000 pour l’instant sale facho !
– Bon. Je suis patient de nature, mesdemoiselles, alors j’accepte. Dans une heure, en face du bar le « Vivarais », au square André Philip, devant les tape-culs.
Il raccrocha.

La suite…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :